Fondation Plan Kiskeya

Qui est concerné

En Haïti, un grand groupe de parents/familles sont à la recherche de leurs enfants qui ont été amenés en Occident. Souvent, à l'insu de leurs parents. Beaucoup de parents les recherchent depuis des années, mais ces personnes ont elles-mêmes des moyens insuffisants pour avancer dans leur quête. Elles éprouvent beaucoup de stress : on ne peut jamais oublier un enfant disparu.

D’où viens-je ?

Dans le même temps, les personnes adoptées, comme tout le monde, veulent savoir d'où elles viennent et se heurtent à des problèmes de développement personnel suite à l'absence de ces informations de base. La plupart des personnes adoptées mènent leur vie, mais beaucoup ne sont pas capables de bien la mener. La question de base de l'existence, d'où viens-je, continue de les occuper.

Droits de l'homme

En plus de la souffrance personnelle que cela cause, il faut rappeler que c'est la base d'un droit que chaque individu : le droit de connaître sa filiation. Ce droit a été violé par les autorités locales en Haïti et dans les pays occidentaux où les enfants se sont finalement retrouvés.
Lisez ici la suite sur les droits de l'enfant (en particulier les articles 7, 8 et 9) : Convention internationale des droits de l'enfant

 Objectif du Plan Kiskeya

Le Plan Kiskeya souhaite aider à éliminer les tensions qui agitent le parent et l'enfant en les mettant en contact par le biais d'une correspondance ADN, afin de restaurer le droit de l'enfant de connaître ses parents et de ne pas en être illégalement séparé.

  1. Home
  2. L'ADN du projet
  3. Qui est concerné